Le Muséum : entre tradition et modernité, une institution toulousaine au service de la culture scientifique

© Muséum de Toulouse – Géraldine Millo Conférence par Francis DURANTHON Directeur du Museum Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 13 décembre 2011 à 17 h 30 Fondé par le naturaliste Philippe Picot de Lapeyrouse en 1796, le Muséum de Toulouse s’apprête à fêter ses 150 ans d’‛ouverture au public en 2015. Tout au long de son histoire, cet établissement fut le point de ralliement d’‛une part importante de la communauté naturaliste de la région. Complètement rénové, agrandi et transformé en 2008, il affirme son positionnement d’‛institution patrimoniale, scientifique et culturelle de première importance, avec une véritable ambition internationale portée par les synergies qu’‛il entretient et développe avec la communauté scientifique et universitaire toulousaine. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Changement climatique, agriculture et écosystèmes

Conférence par Emmanuel CLOPPET Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, Météo-France Hôtel d’Assézat Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 7 juin 2011 à 17h30 L’agriculture répond à des besoins fondamentaux pour une société. Elle contribue à façonner les paysages et nourrir les hommes. Étudier l’impact du changement climatique sur l’agriculture et les forêts est à ce titre fondamental. La sécurité alimentaire dans le contexte de l’évolution climatique est en particulier un défi majeur pour nos sociétés. Nourrir 9,1 milliards d’habitants en 2050 représente un challenge majeur dans un contexte climatique incertain. Dés 2020, on estime qu’au niveau mondial il faudra augmenter la production agricole de 35 % compte tenu de la croissance  émographique de la planète et des modifications des comportements alimentaires. C’est pourquoi il est nécessaire d’anticiper la réponse des cultures à un changement climatique pour prévenir les impacts négatifs par des pratiques de gestion et d’aménagements appropriées. En Europe, les gains de productivité et l’introduction constante de nouvelles technologies observés lors des cinquante dernières années suggèrent toutefois une haute adaptabilité de l’agriculture afin d’assurer la transition vers un nouveau contexte climatique et économique. Cela ouvre la voie à une agriculture qui dans le futur devra être productive, respectueuse de l’environnement et permettre aux agriculteurs de vivre décemment de leur activité. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

La Biotechnologie sauvera-t-elle l’humanité des famines ?

Conférence par Daniel SEGONDS PDG de RAGT, Vice-Président du pôle AGRIMIP, Hôtel d’Assézat Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 10 mai 2011 à 17h30 L’augmentation de la population mondiale, le changement de besoins alimentaires, le réchauffement climatique, la gestion de l’eau, la réduction de surfaces agricoles par l’urbanisation exigent des modifications profondes de l’agronomie si l’on veut éloigner le spectre des famines génératrices de crises humanitaires et d’insécurité, voire de guerres. La recherche et les développements de plantes plus productives, résistant au stress hydrique, ne nécessitant plus de traitements phytosanitaires est essentielle pour résoudre une partie de ces problèmes. Dans le cadre des projets de l’IHEDN Midi-Pyrénées de recommandations stratégiques pour les dirigeants dans des perspectives humanitaires et sécuritaires, les bienfaits de la recherche sur les végétaux seront développés. Association IEHDN Midi-Pyrénées Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Histoire géologique des Pyrénées

Le Cirque de Gavarnie vu depuis le plateau de Bellevue. Le panorama montre les empilements des nappes de charriage de Gavarnie (à gauche) et du Mont Perdu (à droite) au dessus du socle autochtone composé de migmatites cambriennes de Gavarnie et de leur couverture santonienne. Conférence par Joseph CANEROT Professeur à l’Université P.Sabatier Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 22 mars 2011 à 17h30 Frontière naturelle entre la France et l’Espagne, la chaîne des Pyrénées présente une histoire géologique complexe qui s’étend sur plusieurs centaines de millions d’années. L’exposé, volontairement succinct, comporte trois parties bien distinctes. On rappelle tout d’abord les étapes successives majeures qui ont conduit à l’élaboration de ces montagnes si attachantes. Une deuxième partie souligne ensuite les difficultés d’une analyse scientifique fine et objective des objets géologiques ainsi façonnés. Parmi les questionnements évoqués, figure le style tectonique des Pyrénées. S’agit-il d’une chaîne intraplaque (établie au sein de la plaque Europe) ou interplaque (créée à l’articulation Europe-Ibérie) ? Qu’entendre par « faille nord-pyrénéenne », par « faille nord-ibérique » et par « plaque ibérique » ? On présente enfin un scénario possible pour le devenir des Pyrénées mettant en scène une nouvelle grande chaîne montagneuse qui assurerait, à l’image de la vieille chaîne hercynienne, une nouvelle soudure continentale entre l’Europe et l’Afrique. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi –...
Lire la suite...

Le Big Bang au XXIème siècle

Conférence par Alain BLANCHARD Université Paul Sabatier Salle Clémence Isaure, Mardi 8 février 2011 à 17h30 Au cours du XXe siècle, la cosmologie, l’étude de l’histoire et de la géographie de l’Univers, est devenue un domaine véritablement scientifique : le modèle du Big Bang a connu un succès remarquable qui ne s’est pas démenti après bientôt 50 ans de développements. Pourtant notre connaissance des propriétés globales de l’Univers était encore très parcellaire jusqu’à ces dernières années. Les observations les plus récentes ont permis un progrès considérable : la géométrie de l’univers et l’architecture générale de la matière à grande échelle sont maintenant bien comprises et indiquent que les théories les plus audacieuses de ces 30 dernières années permettent de comprendre aussi bien la structure spatiale de l’univers que ses tout premiers instants. L’introduction de nouvelles composantes a été nécessaire : la matière noire et l’énergie noire, dont la nature est encore mystérieuse. Elles constituent logiquement le principal enjeu de la recherche actuelle en Cosmologie. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi – Pyrénées Association des Amis de la Cité de...
Lire la suite...

Quelles perspectives à court et long termes pour l’énergie dans le Monde ?

Conférence par Michel COMBARNOUS Professeur émérite à l’Université de Bordeaux et professeur associé à l’Université de Gabès. Hôtel d’Assézat, Salle Clémence Isaure, rue de Metz Mardi 18 janvier 2011 à 17 h30 Quelles populations demain ? La présentation développe certains éléments concernant le contexte global, examiné d’un point de vue résolument anthropique. Que dire des évolutions prévisibles de la population mondiale ? Quels sont et seront les besoins, en premier lieu en matière d’énergie, de cette population ? Quel « bouquet énergétique » ? Après un rappel des grands traits de la structure du « bouquet » des formes d’énergie actuellement mobilisées, tant sous forme implicite que sous forme explicite, et de leurs évolutions à moyen terme, une esquisse de ce que pourrait être un futur à très long terme est proposée. Quelles actions à court et long termes ? Pour assurer le lien entre l’actuel et ce lointain futur, deux démarches sont détaillées : d’une part, les préoccupations en matière d’économie d’énergie, d’analyse de cycles de vie, d’écologie industrielle et, d’autre part, le lancement de projets « futuristes », qui demandent encore d’importants efforts. Quels environnements ? La conclusion insiste sur les contraintes subies par notre système « Surface Terrestre – Océans – Atmosphère » nécessairement limité. Elle rappelle l’urgence de la mise en oeuvre, pour l’énergie, mais aussi l’eau, les matières premières, les déchets, de recommandations et de règles de vie, aux différentes échelles, locales, régionales et globale. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques de Midi –...
Lire la suite...