Bossuet, langue dynamique – Agnès Lachaume

Le mercredi 11 février, à 18 heures, dans la salle de conférence « Clémence Isaure », Hôtel d’Assézat,  Agnès Lachaume, professeur en classes préparatoires, qui vient de présenter avec grand succès une thèse sur Bossuet, évoquera pour nous la langue de ce considérable personnage du XVIIème siècle, dont le nom est si connu, et dont l’œuvre, est généralement, pour nous, si peu fréquentée. On ne souvient, en général, que de « Madame se meurt, Madame est morte »….  On sait que « l’Aigle de Meaux » a parlé, qu’il a apostrophé le roi, qu’il est un modèle pour l’art oratoire, mais on ne trouve presque plus rien de ses écrits en éditions faciles d’accès.  Cependant, alors qu’il est aujourd’hui question de trouver, dans l’espace politique, en langue française, une parole pour les religions, l’art et les leçons de Bossuet sont peut-être encore à méditer. YLP Bossuet. Langue dynamique. L’Aigle de Meaux n’est plus considéré comme le meilleur représentant français de l’art de parler – loin s’en faut ! Sa prose sacrée, sacralisée, si classique qu’elle est devenue presque étrangère, comment peut-elle encore nous plaire ? N’est-elle pas « langue morte » ? Le dynamisme de la langue de Bossuet saura pourtant nous arrêter. Née pour emporter l’adhésion en s’effaçant devant la parole divine, elle joue de multiples effets – tout en s’en défendant.   Langue concrète et imaginative ; langue éminemment musicale, qui ne s’attarde guère sur ses propres beautés ; langue souvent sue par cœur, remémorant le latin de la Bible et des Pères ; langue tissée pour fédérer l’écoute de la communauté des fidèles, mais stimulant chaque auditeur, invité à reprendre les mots qu’elle lui livre, pour forger le lyrique langage de sa propre prière....
Lire la suite...

Camus et la langue française – Jean-Louis Saint-Ygnan

Nota : Les cinq dernières minutes de la conclusion n’ont pu être enregistrées.
Lire la suite...

Langue française et langue médicale – Pierre Lile

Le 8 Octobre 2014 dans la salle Clémence Isaure de l’Hôtel d’Assézat, notre confrère, et Président en exercice, le docteur Pierre Lile a donné une conférence sur le thème « Langue française et langue  médicale ». Cette conférence donné par l’association « Présence de la langue française » dans le cadre de la Novela, a ouvert le cycle des conférences 2014-2015. Monsieur Yves Le Pestipon, notre confrère, président de l’association « Présence de la langue française », a présenté le conférencier. ———————–   ——————...
Lire la suite...

La langue française inventive métis

Notre consoeur, madame Françoise Besson, professeur de littérature anglaise à l’Université de Toulouse le Mirail a donné le 8 Janvier 2014, dans la salle de conférences « Clémence Isaure » de l’Hôtel d’Assézat, une conférence sur le thème : « La langue française inventive métis ». Le texte de cette conférence est accessible en bas de page. Conférence de Françoise Besson Le texte de la...
Lire la suite...

Les rapports entre la langue française et le grec ancien.

  Yves Mounier, hélléniste, professeur de première supérieure au lycée Pierre de Fermat, a donné le 5 décembre 2013, dans la salle de conférences « Clémence Isaure » de l’Hôtel d’Assézat, une conférence sur le thème : Les rapports entre la langue française et le grec ancien « Le français, le latin et le grec…Belle triade de l’humanisme européen à la française…Le grec y est marqué d’une légèreté substancielle : face au latin, il ne fait pas le poids. Avec le clinquant de ses mots savants et de ses fantaisies mythologiques, il ne peut qu’être à la marge, frange bariolée d’une étoffe dont la trame solide s’est constituée ailleurs. Le monde antique dont nous héritons fut pourtant un monde gréco-latin. Il s’est développé dans le cadre d’un bilinguisme probablement unique dans l’histoire de l’humanité, et les romains ont toujours vu dans la langue grecque bien mieux q’un ornement culturel. Chez les latins que nous sommes, la langue grecque a laissé des traces vénérables, des racines auxquelles nos intellectuels continuent de puiser, mais surtout des fils, ténus peut-être, souples et transparents, qui continuent de donner forme à nos discours. » Présentation de Yves Mounier par Yves Le Pestipon L’enregistrement a subi un problème technique qui nous prive d’une partie de la communication d’Yves Mounier (environ 15 minutes). Seules sont donc disponibles les 10 premières minutes et les 55 dernières minutes de cette communication. 10 premières minutes 55 dernières minutes       Questions et...
Lire la suite...

La belle langue des mathématiques

Denis Favennec, mathématicien et historien d’art a donné le 20 Novembre 2013, en salle Clémence Isaure (Hôtel d’Assézat) une conférence intitulée : « La belle langue des mathématiques : structure et style dans la science moderne. » Présentation de Denis Favennec par Yves Le Pestipon        « La belle langue des mathématiques : structure et style dans la science moderne. »     Questions et...
Lire la suite...