Mémoires de l’Académie (1780-2017)

Nota : Cette rubrique s’appuie essentiellement sur des documents élaborés à leur époque par des membres de l’Académie des Sciences, Inscriptions Belles-Lettres de Toulouse. C’est à ce titre que la Bibliothèque Nationale de France qui les a numérisés et mis en ligne (Gallica) nous a autorisé cet adressage direct et structuré à partir de notre site. Les règles d’utilisation des documents sous Gallica s’appliquent bien sûr à cette rubrique. Plusieurs bibliothèques nationales (dont la Bibliothèque municipales de Toulouse) ont participé à cette campagne initiale il était important pour nous de rejoindre cette démarche. Grace au soutien de la Mairie de Toulouse et de la BNF les archives manuscrites reliées (Mémoires du 18° siècle , Délibérations des 18° et 19° siècles, Médailler…) seront numérisées et mises en ligne fin 2017 ; il en sera de même pour les Mémoires récents de l’académie, de 1941 à aujourd’hui).


Lire la suite...

2 Février – « Mécanique du chaos » : Une rencontre avec Daniel Rondeau organisée par notre Académie en accord avec la Librairie Ombres Blanches.

Rencontre avec Daniel Rondeau pour Mécaniques du chaos Prix du roman de l’Académie française Vendredi 2 février à 18 heures Salle Clémence Isaure, Hôtel d’Assézat         Daniel Rondeau est un homme de rencontres innombrables, et c’est un écrivain. Diplomate, il a été ambassadeur à Malte et délégué de La France auprès de l’Unesco. Journaliste, il a travaillé pour Libération, le Nouvel Observateur, Paris-Match, le Monde… Voyageur, il a fréquenté de nombreux pays et a fait le récit de qu’il a vu. Ecrivain, il a publié plusieurs romans, couronnés par des prix. Mécaniques du chaos est un portrait mobile du présent méditerranéen. On y croise des personnages toujours en déplacements, entre la Libye, la Syrie, la France, Malte. Il s’agit d’archéologues, de policiers, de trafiquants, de diplomates, de femmes à vie aventureuses. On y voit les interactions, souvent violentes, entre des espaces, des sociétés, des cultures. On est pris par un rythme, qui est celui, parfois effrayant, du monde réel avec ses migrations, ses fantasmes, ses fanatismes, ses rapacités, ses ouvertures d’infinis. C’est vif. On a envie, lisant le livre, de débattre avec l’auteur et soi. La rencontre est organisée par l’Académie des Sciences, des Inscriptions et des Belles Lettres de Toulouse, en accord avec la Librairie Ombres Blanches Elle sera animée par Yves Le Pestipon  ...
Lire la suite...