Mémoires de l’Académie (1780-2016)


Présentation et Recherche Chronologique

—————————————

Vous pouvez effectuer une recherche Thématique des articles mais la consultation ne peut être faite que par volumes annuels (ci-dessous).

Vous pouvez effectuer une recherche Alphabétique sur les noms d’Auteurs mais la consultation ne peut être faite que par volumes annuels (ci-dessous).

Vous pouvez enfin effectuer une recherche Chronologique sur les Tables de Matières des Mémoires entre les années 1729 et 1940 en téléchargeant le fichier ci-joint. (Le XVIIIème siècle provient du travail de Pierre LILE et Yves LIGNEREUX, les autres années sont extraites du site de la BNF qui mémorise tous les Mémoires de l’Académie).

Nota : Les Tables de recherche couvrent la période 1780 – 2006. Elles ne prennent pas en compte les années 2007 à aujourd’hui.

—————————————–

Si l’on s’honore à Toulouse  de faire remonter  la démarche académique (dans le domaine des sciences) aux années 1640, il ne reste cependant que peu de traces écrites de cette période où des toulousains éclairés se réunissaient épisodiquement à la lueur de lanternes pour débattre des sujets importants

Les Lanternistes, essai sur les réunions littéraires et scientifiques qui ont précédé, à Toulouse, l’établissement de l’Académie des sciences, par le Dr Desbarreaux-Bernard – 1858

Tableau des Membres de l’Académie des Lanternistes (1640-1704)  *

* Il faut analyser avec prudence ces documents anciens (surtout lorsqu’ils comportent des « ? »). En particulier la majorité des historiens s’accorde à penser qu’il n’y a aucune preuve de l’appartenance de Pierre de Fermat à cette académie. Compte-tenu des liens nécessairement très étroits entre les élites intellectuelles de Toulouse à cette époque il ne devait néanmoins pas en être très éloigné.

Après différentes tentatives c’est en 1729 que fut réellement structurée et pérennisée cette démarche au sein de la « Société des Sciences »dont l’ambition affichée était d’être reconnue comme académie royale et d’en recevoir les lettres patentes. L’histoire, telle qu’elle nous est contée dans le premier tome imprimé des mémoires (1782) relate à la fois les difficultés rencontrées vis à vis d’ académies déjà installées et soucieuses de leurs privilèges (Gay Sçavoir et académie de Montpellier) et le désir de Louis XV de n’accorder ce privilège qu’au vu du mérite des travaux effectués et après démonstration de la capacité de cette Société à s’organiser et à subsister. Il était donc nécessaire de mémoriser les travaux et les activités.

Tableau des Membres de la Société des Sciences (1729-1746)

Mémoires de la Société des Sciences (En cours de numérisation)

Lorsqu’en 1746, après que l’Académie des Sciences de Paris eut témoigné de la qualité des écrits et des travaux, le roi Louis XV créa par lettres patentes l’Académie Royale des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse, celle-ci disposait donc déjà de Mémoires manuscrits reliés couvrant la période précédente (Ce sont ces manuscrits qui sont actuellement en cours de numérisation).

Tableau des Membres de l’Académie Royale des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse (1746-1793) En cours de Saisie

La même histoire (1782) nous apprend que ces manuscrits étaient destinés à être imprimés mais que la mort soudaine de Monsieur de Saint-Amand, qui s’était engagé à  léguer l’important médailler dont il avait donné jouissance à l’Académie, mais par suite d’une nouvelle faillite il ne put donner suite à ses résolutions qui, à son décès,  obligea l’Académie à racheter ce médailler. Les fonds manquèrent alors pour l’impression des Mémoires et il fallut attendre 1780, et un legs généreux d’un des membres, l’abbé d’Héliot, pour disposer enfin de Mémoires imprimés.

Ceci explique que quatre tomes seulement (la Première Série) furent imprimés au XVIII° siècle. On s’attacha à n’y imprimer (lorsqu’on les en jugeait dignes), que des articles inédits jusqu’alors (C’est à dire des travaux qui n’avaient eu aucune publication entre 1746 et 1782). Pour le reste l’usage était de publier les « Résumptions » c’est à dire des analyses raisonnées des mémoires lus en séances particulières.

 

   Histoire et Mémoires de l’Académie Royale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

Série 1

1782

1784

1788

1790

 

Le 8 août 1793, par décret la Convention supprima « toutes les académies et sociétés littéraires patentées ou dotées par la Nation ». La Première série des Mémoires était close, il faudra attendre le premier tome de la deuxième série paru en 1827 pour connaître la suite, l’académie étant redevenue royale.

« …les niveleurs de 1793, ne voulant pas même reconnaître la supériorité du talent et de l’instruction, détruisirent les Académies et proscrivirent plusieurs de leurs membres les plus illustres. Après que la France fut sortie de cette terrible anarchie, les amis des sciences, des lettres et des arts, qui ont toujours été nombreux à Toulouse, se réunirent pour former une société, d’abord connue sous le nom de Lycée, et ensuite sous celui d’Athénée. Cette Société anima le feu sacré prêt à s’éteindre, tint des assemblées publiques, distribua des prix et rendit les plus grands services pendant tout le cours de son existence. Son seul défaut, qu’il était impossible d’éviter à l’époque de sa fondation, était d’avoir été formée sur un plan trop vaste. Elle le sentit et songeait à se séparer en sections séparées, réunies seulement sous un titre commun, lorsque en 1806 l’Académie des Jeux Floraux fut rétablie par un arrêté du Préfet de la Haute-Garonne. »

 

Histoire de l’Académie des sciences deToulouse : le musée, le lycée, l’Athénée , 1784-1807 / par le Baron Desazars de Montgailhard,

 

« L’année suivante, l’Administrateur éclairé qui venait d’être mis à la tête du département (M. Desmousseaux) fit pour les sciences ce que son prédécesseur avait fait pour les lettres ; par un arrêté sanctionné par le gouvernement il rétablit l’Académie des Sciences qui tint sa première séance le 22 novembre 1807.

Tableau des Membres de l’Académie Royale des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse. (En cours de saisie)

Depuis cette époque notre société, ayant toujours eu le dessein de compléter la collection qui avait valu l’estime des savants à l’ancienne Académie, s’est bornée à faire connaître annuellement ses travaux par des Résumptions lues en séances publiques. Des obstacles de plus d’un genre ont empêché jusqu’ici de réaliser ce projet : ils sont enfin levés et on l’exécute en ce moment. La nouvelle collection fera suite à l’ancienne, mais comme le format in-8° est plus commode que l’in-4°, et qu’il est aujourd’hui assez généralement adopté, on lui a donné la préférence.

Le premier volume, celui qui paraît actuellement, est uniquement consacré à l’Histoire. IL contient l’analyse des travaux de l’Académie depuis 1807 jusqu’à 1822. Le temps ayant affaibli l’intérêt que pouvaient offrir plusieurs de ces mémoires, on a cru ne pouvoir donner les Résumptions que par extrait et deux membres ont été chargés d’exécuter ce travail, l’un pour les sciences, l’autre pour les Inscriptions et Belles-Lettres.

Le second volume, qui est sous presse, contiendra les Résumptions entières des années 1823, 1824, 1825 et 1826 ainsi que plusieurs mémoires.

Dans les volumes suivants on fera paraître, outre les Résumptions annuelles, les mémoires les plus remarquables. »

 

Série 2

Académie Royale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

 1807-1822 Sciences  1807-1822 Lettres  1823-1827 Sciences
 1823-1827 Lettres  1828-1833 Sciences  1828-1833 Lettres
 1834-1836 Sciences  1834-1836 Lettres  1837-1839 Sciences
 1837-1839 Lettres  1839-1841 Sciences  1839-1841 Lettres

 

Série 3

A partir de 1849 l’Académie prend le nom d’Académie Nationale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

 1844-1845  1846  1847
 1848  1849  1850

 

Série 4

A partir de 1853 l’Académie prend le nom d’Académie Impériale des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

1851 1852 1853
1854 1855 1856

Série 5

1857 1858 1859
 1860 1861 1862

Série 6

1863 1864 1865
1866 1867  1868

Série 7

A partir de 1870 l’Académie prend le nom d’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

 1869 1870 1871
 1872  1873  1874
 1875  1876  1877
 1878  —-  —-

 

Série 8

 1879 1er semestre  1879 2ème semestre  1880 1er semestre
 1880 2ème semestre  1881 1er semestre  1881 2ème semestre
 1882 1er semestre  1882 2ème semestre  1883 1er semestre
 1883 2ème semestre  1884 1er semestre  1884 2ème semestre
 1885 1er semestre  1885 2ème semestre  1886
 1887  1888  —-

 

Série 9

 1889 1890 1891
 1892  1893  1894
 1895  1896  1897

« Dans sa séance du 13 Janvier 1898, l’Académie a décidé, conformément aux conclusions du rapport présenté par la commission spéciale nommée le 17 décembre 1897, qu’ à partir du 1er Janvier 1898 ses publications seraient les suivantes :

  1. Le BULLETIN paraissant tous les deux mois pendant l’année académique (du 15 novembre au 15 Juillet) et fournissant pour chaque séance un résumé suffisamment étendu des lectures faites par les membres de l’Académie ainsi que des communications qui lui sont adressées par des personnes qui lui sont étrangères
  2. Les MEMOIRES dont le recueil est destiné aux travaux que l’Académie a décidé de publier intégralement. Ces mémoires, imprimées successivement, seront envoyés aux Sociétés correspondantes par fascicules séparés qui seront réunis plus tard, par leur soin, en volumes contenant environ vingt feuilles d’impression et faisant suite à ceux qui ont paru jusqu’à ce jour.

Nota : Par exception, le premier Bulletin comprend les compte-rendus des séances des trois premiers mois de l’année académique 1897-1898. »

 

Bulletins de l’Académie des sciences inscriptions et belles-Lettres de Toulouse

 1897-1898  1898-1899  1899-1900

 

Mémoires de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse

Série 10

 1901 1902 1903
 1904  1905  1906
 1907  1908  1909
 1910  1911  1912

 

Série 11

 1913  1914  1915
 1916  1917  1918
 1919  1920  1921
 1922  —-  —-

 

Série 12

 1923

1924 

1925 

1926

1927 

1928 

1929 

1930 

1931 

1932 

 1933

 1934

 1935

1936 

 1937

 1938

 

Série 13   (Complément de numérisation en cours)

 1939  1940  1941
 1942  1943  1944
 1945-1946  1947-1948  1949-1956
 1957-1958  1959  —-

Série 14

 1960  1961  1962  1963
 1964  1965  1966  1967
1968  1969  —-  —-

 

Série 15   (Complément de numérisation en cours)

 1970  1971  1972  1973
 1974  1975  1976  1977
 1978  1979  —-  —-

 

Série 16   (Complément de numérisation en cours)

 1980  1981  1982  1983
 1984  1985  1986  1987
 1988  1989  —-  —-

 

Série 17

 1990  1991  1992  1993
 1994  1995 1996   1997
 1998  1999  —-  —-

 

 

Série 18

 2000  2001  2002  2003
 2004  2005  2006  2007
 2008  2009  —-  —-

 

Série 19

 

A partir de 2013  les articles sont adressables individuellement sur ce site.

 2010  2011  2012  2013
 2014*  2015  2016  —-
 —-  —-  —-  —-

*  En 2014, à l’occasion du centenaire de la guerre 1914-1918 un supplément aux Mémoires 2014 fut édité.